Articles

Une unité Leland Olds complète le raccordement d’un épurateur de 410 M $

Basin Electric Power Cooperative a déclaré décembre. 6 qu’une interruption de maintenance prévue à l’automne est terminée à la station de Leland Olds alimentée au charbon, préparant l’unité pour les mois froids de l’hiver à venir et permettant la première utilisation d’un nouvel épurateur.

L’unité 2 de l’usine, située près de Stanton, au Nouveau-Brunswick, a été mise hors service en septembre. 8 afin que les employés et les entrepreneurs puissent effectuer l’entretien et les réparations de plusieurs systèmes. Le nouvel épurateur de SO2 de l’unité a été mis en service pendant cette période.

Mark Thompson, directeur de l’usine, a déclaré que la chaudière et la turbine avaient été inspectées, entretenues et réparées au besoin, de même que les vannes, les pompes, les appareils de chauffage et d’autres systèmes d’équilibrage de l’usine. « Les sections de turbine à haute pression et à pression intermédiaire ont été démontées pour la première fois depuis un bon moment. Les travaux de retouche ont été terminés sur les aubes de turbine. Les inspections n’ont révélé aucun problème majeur « , a déclaré Thompson.

En plus des travaux de maintenance, Thompson a déclaré que la connexion finale avait été établie entre l’unité 2 et le nouveau système de désulfuration des gaz de combustion de calcaire humide, également connu sous le nom d’épurateur. L’épurateur de 410 M $ utilise du calcaire pour éliminer le SO2 des gaz de combustion. L’unité 1 sera attachée à l’épurateur lors d’une panne de maintenance future.

Les Larson, ingénieur en mécanique principal de Basin Electric, qui sert de chef de projet pour l’installation de l’épurateur, a déclaré que la dernière pièce de canalisation reliant l’unité 2 à l’épurateur avait été soulevée en octobre. 10, et les premiers gaz de combustion ont traversé l’épurateur Oct. 29. « Le démarrage de l’équipement et des systèmes d’épurateur a été dirigé par le fournisseur d’équipement d’épurateur », a-t-il déclaré. « L’épurateur élimine 98 à 99% du dioxyde de soufre des gaz de combustion. »

Lorsque l’unité 1 de la centrale de Leland Olds a été mise en service en janvier 1966, c’était la plus grande centrale à base de lignite (222 MW) de l’hémisphère occidental, note Basin sur son site Web. L’unité 2 de la station Leland Olds, une unité de 447 MW située à côté de l’unité 1, a commencé son exploitation commerciale en décembre 1975. La majorité de l’électricité produite à la station de Leland Olds est envoyée aux sous-stations près de Fort Thompson et Watertown, S.D., pour être livrée aux systèmes membres de Basin Electric. L’usine brûle normalement environ 3,3 millions de tonnes de lignite par an produites à la mine Freedom.

Le site Web explique la nécessité du nouvel épurateur: « La Règle de brume régionale de l’Agence de protection de l’environnement, qui prévoit une amélioration de la visibilité dans nos parcs nationaux et nos zones sauvages, exige un meilleur contrôle des émissions grâce à l’installation de la meilleure technologie de rénovation disponible (BART). La station de Leland Olds a toujours été en pleine conformité avec tous ses permis environnementaux fédéraux et d’État. En ajoutant les épurateurs, Leland Olds sera en meilleure position pour fonctionner pendant 20 à 30 années supplémentaires, ce qui créera des emplois et des avantages économiques dans la région à long terme. »