Articles

Detroit Lions 2015 NFL Draft Review

Le repêchage NFL 2015 des Lions de Detroit est venu et est allé de manière passionnante. Les Lions ont eu sept sélections cette année et il y avait des sentiments mitigés au sujet de ce repêchage parmi les analystes. Ils ont été agressifs au premier tour et ont échangé cinq places contre leur premier choix. Voici qui ils ont sélectionné:

1er Tour, 28e au Total – OG Laken Tomlinson (Duke)

2e Tour, 54e au Total – RB Ameer Abdullah (Nebraska)

3e Tour, 80e Au Total – CB Alex Carter (Stanford)

4e Tour, 113e Au Total – DT Gabe Wright (Auburn)

5e Tour, 168e Au Total – FB Michael Burton (Rutgers)

6e Tour, 200e au Total – CB Quandre Diggs (Texas)

7e Tour, 240e Dans l’ensemble – OT Corey Robinson (Caroline du Sud)

Année de repêchage des Lions 2015 : 9.0/10

Detroit Lions 2015 NFL Draft Review

Le meilleur joueur: Les Lions n’ont pas opté pour un nom clinquant, mais le gardien Laken Tomlinson est un joueur qui excelle dans la conduite de gros corps hors de la ligne de mêlée. Cet ajout aidera les Lions à ouvrir un jeu de course qui était l’un des pires de la ligue la saison dernière. Tomlinson est un partant attendu qui aidera une ligne offensive qui n’a pas réussi à protéger le quart Matt Stafford l’année dernière.

Le gratteur à la tête: Le plaqueur offensif Corey Robinson n’est pas vraiment rapide sur ses pieds. Il lui manque l’éclat pour progresser s’il est battu et permet à ses mains de se placer à l’extérieur de ses adversaires, ce qui lui permettra de tenir des appels dans la NFL. Il se laisse également vulnérable lorsqu’il s’étend trop en protection de passe. Cependant, il possède de longs bras et une bonne force du haut du corps. Il se donne un grand soutien lorsqu’il met sa jambe gauche derrière lui afin de protéger le bord. Il a du potentiel, mais cela dépend de combien il est prêt à mettre dans l’entraînement en force et la pratique. Bien que le prix du septième tour n’était pas cher, l’équipe aurait pu utiliser la sélection sur un meilleur joueur.

Le choix surprise: Il n’y a plus qu’une poignée d’équipes qui utilisent des arrières arrières et c’était une surprise que les Lions en aient choisi un au cinquième tour. Cependant, l’arrière de Rutgers Michael Burton est très talentueux et athlétique. Il a empaqueté vingt livres supplémentaires avant le repêchage pour montrer aux équipes qu’il valait une sélection. Le ballon tombe facilement dans ses mains dans le champ arrière et il peut trouver des gars dans l’espace. Sa capacité à bloquer et sa polyvalence sont ce qui a attiré l’attention de Coach Caldwell.

Le vol: Le demi de coin Quand Diggs (Texas) est un véritable vol pour les Lions. Il est légèrement sous-dimensionné comme corner mais il est énergique et possède une intelligence footballistique privilégiée. Son frère est l’ancien demi de coin Quentin Jammer si cela vous dit quelque chose. Diggs a été un partant de quatre ans qui a enregistré 168 plaqués, huit interceptions et 32 cassures de passes au cours de ses trois premières saisons pour les Longhorns. C’est le genre de gars qui joue avec un sens vétéran et qui montre une conscience naturelle du ballon. Diggs va être comme un moucheron ennuyeux pour les récepteurs adverses.

Plus susceptibles de faire tourner les têtes au Camp d’entraînement: Les Lions avaient besoin d’un running back éclatant après avoir perdu Reggie Bush à San Francisco. Les Lions ont attrapé Ameer Abdullah (Nebraska) au deuxième tour pour combler ce trou. Abdullah a une grande force dans les jambes, ce qui lui permet de transporter quelques gars sur le terrain pour terminer une course. Il n’a peut-être pas la même vitesse explosive que Bush, mais gardez un œil sur lui au camp d’entraînement. Vous verrez que lorsqu’il coupe upfield, il atteint rapidement sa vitesse maximale.

Le reste: Outre Diggs, les Lions ont également repêché Alex Carter au troisième tour pour renforcer leur secondaire. Carter est un attaquant physique et il sait comment jeter des blocs et jeter son corps dans un adversaire. Il a du mal à couvrir la presse, mais cela peut être poli. De plus, les Lions ont pris le plaqueur défensif Gabe Wright au quatrième tour. Wright sera plus un joueur de rotation derrière Haloti Ngata. Il a un grand pouvoir dans sa première étape et il reste carré, se battant contre des équipes doubles. Cependant, il manque de puissance derrière les patins et il est incohérent lorsqu’il poursuit des jeux. Avec la formation, ces problèmes peuvent être nettoyés.

L’essentiel: Les Lions ont répondu à leurs besoins à la fois en attaque et en défense. Ils ont pris les meilleurs joueurs disponibles qui pouvaient s’intégrer dans leur schéma. Les Lions sont connus pour avoir de gros joueurs et ils n’ont pas déçu avec les sélections du garde offensif Laken Tomlinson, du plaqueur défensif Gabe Wright et du demi de coin Alex Carter. Le plaqueur offensif Corey Robinson aura besoin de travail et aura beaucoup de temps de jeu pendant la pré-saison pour voir s’il peut gérer ce qu’on attend de lui. Dans l’ensemble, les Lions ont eu des choix solides et donneront aux Packers une concurrence serrée dans la bataille pour le nord de la NFC.